La Représentante Résidente du PNUD au Tchad, Mme. Carol Flore-Smereczniak, en compagnie des bénéficiaires.

 

Le 17 octobre à N’Djamena, le PNUD a procédé à la remise de 3 séchoirs et 30 fours solaires à des associations de femmes tchadiennes, en l’occurrence l’Association des Femmes Veuves de Gassi, l’Association Djitan Djitoun qui milite contre les violences faires aux femmes, et l’Association des Femmes pour la lutte contre la Pauvreté. Le PNUD va également continuer d’accompagner les associations à travers un programme de formation. Les femmes présentes ont manifesté leur joie, par des allocutions senties, des chants et de la danse traditionnelle ayant agrémenté la cérémonie. 

Cet évènement se déroulait dans le cadre de la Journée Mondiale pour l’Élimination de la Pauvreté, sous le thème « Agir ensemble pour donner aux enfants, à leurs familles et à la société les moyens de mettre fin à la pauvreté ». Dans un monde caractérisé par un niveau sans précédent de développement économique, de moyens technologiques et de ressources financières, le fait que des millions de personnes vivent dans l’extrême pauvreté suscite une profonde indignation morale.

Le Tchad, l’un des pays les plus pauvres au monde, a des capacités limitées pour faire face aux chocs dans un contexte d’instabilité régionale, de crise socio-économique et de changement climatique. La pauvreté touche aujourd’hui 46% de la population tchadienne et affecte disproportionnellement les femmes et les jeunes. Au-delà de ces constats alarmants, la pauvreté a un visage, celui d’hommes et de femmes déterminés, qui travaillent avec acharnement, au quotidien, afin d’améliorer leurs conditions de vie et celles de leurs familles.

La lutte contre la pauvreté au cœur de la mission du PNUD

Les interventions du PNUD ont pour but de renforcer les synergies et la collaboration pour l’élimination de la pauvreté. C’est dans ce contexte que les Objectifs de Développement Durable représentent l’engagement d’éradiquer la pauvreté sous toutes ses formes d’ici 2030. Pour y parvenir, il est primordial d’aider les plus vulnérables, d’améliorer l’accès aux ressources et aux services de base et de soutenir les communautés affectées par les conflits et catastrophes naturelles.

Les femmes tchadiennes, moteur du développement

À l’image des associations présentes aujourd’hui, les femmes tchadiennes sont des actrices du développement durable et participent activement à bâtir la résilience de leurs communautés. Comme l’a souligné la Représentante Résidente du PNUD, Mme Carol Flore-Smereczniak, « si nous sommes aujourd’hui réunis, c’est pour célébrer leur contribution, souligner leur persévérance et courage, et manifester notre grande considération pour leur travail ». Cette journée permet de faire une réflexion sur la résilience des populations tchadiennes vis à vis de leur pauvreté, et leur capacité à faire face à toutes sortes de défis au quotidien. À cet effet, la remise des équipements signifie beaucoup plus que le don de biens matériels, elle symbolise l’accompagnement continuel du PNUD pour favoriser l’autonomisation socioéconomique des femmes, au Tchad comme ailleurs dans le monde.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tchad 
Aller à PNUD Global