« Le PNUD est heureux d’offrir ce portail de réflexion et d’action pour l’émergence de nouvelles idées, solutions et manière de travailler dans l’optique d’un développement plus conscient de ses défis mais aussi de toutes ses potentialités. »

Le laboratoire d’Accélération du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) au Tchad a été officiellement lancé et soutiendra des approches innovantes pour résoudre les problèmes de développement. Le lancement a eu lieu le mercredi 11 décembre 2019 au Palais du 15 Janvier à N’Djamena en la présence de plus de 500 participants et participantes. Il a réuni des représentants du gouvernement, des partenaires au développement, des représentants des agences des Nations Unies, des chercheurs, des médias, des étudiants et des entrepreneurs. Les artistes tchadiens Melodji, Matibeye Geneviève et Alvin le Slammeur ont réchauffé l’atmosphère par leurs prestations musicales, de même que des promoteurs d’innovations sociales que sont M. Djimande Parfait, Mme Beramgoto Nicaise Memtingar et M. Fadoul Hissein Abba.

Pourquoi le LAB ?

Le laboratoire est l’une des réponses du PNUD à la complexification croissante des enjeux de développement. Ces derniers doivent de plus en plus s’appréhender de façon holistique en prenant en compte leurs imbrications mutuelles sur le plan social, politique, environnemental et culturel.  Le laboratoire se chargera de rechercher et de mettre à la disposition de tous les acteurs du développement les solutions susceptibles de relever ses défis nouveaux et multidimensionnels. 

Qu’est-ce que le LAB ?

Cette initiative envisage de créer un réseau d’apprentissage pour tester de nouvelles méthodes de travail permettant de relever les défis de développement. Les laboratoires offrent un espace où les partenaires peuvent explorer des idées non conventionnelles et radicales pour inspirer le changement et créer de nouvelles opportunités.

La première génération des laboratoires d’accélération vient d’être lancée dans soixante (60) bureaux pays du PNUD à travers le monde, dont vingt-sept (27) en Afrique, avec un budget global estimé de 140 millions $ pour les trois (3) prochaines années.  L’initiative est soutenue par deux bailleurs principaux : la République fédérale d'Allemagne, par l'intermédiaire du Ministère Allemand de la Coopération Économique et du Développement, et l'État du Qatar par le biais du Fonds de Développement du Qatar.

Dans sa mise en œuvre, le LAB travaille en étroite collaboration avec les gouvernements, la communauté de l'innovation, les médias, les groupes de réflexion, les universités, les ONG, les entrepreneurs, le secteur privé, les universités et les chercheurs. Il renforce les synergies entre tous ces acteurs clés pour identifier, tester et développer les solutions gagnantes.

Sortir des sentiers battus

Le Représentant du Ministère de l’Économie et de la Planification du Développement a exprimé la volonté du Gouvernement de collaborer activement avec le LAB. « Répondre à ces défis nécessite de rompre avec l’approche traditionnelle du développement et d’explorer d’autres horizons sans restriction. Oui, je dis bien sans restriction, car il n’existe nullement une potion magique en termes de politiques de développement ».

Plus de 500 personnes ont participé au lancement, notamment des jeunes.

 

Un espace d’expression inclusif

La Représentante Résidente du PNUD a souligné que le LAB est un sanctuaire ouvert et sensible à toutes « les idées que portent les jeunes et les moins jeunes, les structures formelles et informelles, les plus hauts cadres de ce pays tout comme ses filles et fils les plus modestes ». Le LAB, une initiative chère à M. Achim Steiner, l’Administrateur du PNUD, n’aura pas un champ d’exploration limité, mais s’ouvrira à tous les domaines thématiques susceptibles d’apporter des solutions de développement concrètes, efficaces et viables.

Le laboratoire est lancé dans le contexte d’un ensemble d’initiatives pour le PNUD-Tchad telles la signature en juillet 2019 d’un partenariat avec « Tony Elumelu Foundation» visant à pour autonomiser 100,000 entrepreneurs africains à travers à travers un soutien pour la formation, l’encadrement et le financement sur une période de 10 ans.

En outre, depuis septembre 2019, le PNUD est partenaire du Festival Tchadien de Courts-Métrages et contribue à la réalisation d’un film sur la prévention de l’extrémisme violent dans le bassin du Lac Tchad.

En janvier 2020, le PNUD et l’UNICEF lanceront le Generation Unlimited Youth Challenge, un partenariat multisectoriel établi pour aider les jeunes de 10 à 24 ans au Tchad à faire la transition entre l’éducation et la formation et l’emploi et l’entrepreneuriat. 

L'équipe du Laboratoire de l'Innovation pour le Développement du Tchad.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tchad 
Aller à PNUD Global