Ardoise traditionnelle

Le système éducatif tchadien

Le système éducatif tchadien est caractérisé ces dernières années par la baisse de niveau des apprenants (Rapport parlementaire sur le système éducatif tchadien, 2018). D’après ce rapport, le système éducatif tchadien ressemble à « un bateau qui a pris de l’eau et qui chavire dans un océan d’indifférence et/ou d’impuissance ». Cette baisse de niveau trouve ses origines dans de nombreux facteurs que sont entre autres : le type de matériels pédagogiques ; la formation des enseignants ; le manque d’infrastructures ; le niveau élevé du ratio élève classe ; le niveau élevé du ratio élève enseignant.

Le curricula a enregistré plusieurs changements pour répondre non seulement aux nouveaux défis, mais également aux obstacles constatés en cours de mise en œuvre. Par contre, le type de matériels didactiques n’a pas du tout évolué dans le temps. Pourtant, il est reconnu que le type de matériels didactiques utilisés a un impact sur la méthode et le rythme d’apprentissage des élèves.

Ardoise améliorée

 

A l’école primaire, les élèves utilisent l’ardoise pour apprendre l’écriture et la lecture. L’ardoise traditionnelle contient sur une face, les vingt-six (26) alphabets de la langue française et les chiffres et sur une autre face, un espace vide pour permettre à l’apprenant d’écrire.

L’ardoise améliorée est une innovation s’inspirant de l’ardoise traditionnelle. Elle est l’œuvre de Simadji Justin Tambokaye et reconnue comme étant une innovation par l’Organisation Africaine pour les Propriétés Intellectuelles (OAPI) en 2016.

Elle permet de faire la lecture, l’écriture et le langage. De forme rectangulaire avec 30 cm sur 21 cm, l’ardoise améliorée a deux faces. La première contient des alphabets (majuscule et minuscule). Ces lettres sont distinguées par des couleurs où les consonnes sont en blanc et les voyelles en jaune. Cette nouveauté permet à l’apprenant de faire la différence entre les consonnes et les voyelles. Sous ces lettres, on trouve les chiffres allant de 0 à 9, représentés par des semi-concrets, améliorant la compréhension rapide de l’élève. La seconde face de couleur noire lui permet d’écrire et de faire des exercices.

Une autre particularité de l’innovation est qu’elle est accompagnée d’un petit sac qui contient les 52 lettres alphabétiques, en majuscule et minuscule. Ces lettres permettent à l’élève de manipuler et développe la capacité de créativité chez l’apprenant. Ce dispositif lui permet aussi de voir l’aspect physique des lettres.

Son impact sur l’apprentissage

Cette ardoise est une solution au problème de baisse de niveau constatée chez les élèves du primaire. En effet, la base de l’éducation consiste en la maitrise des alphabets et des chiffres. La conception de l’ardoise développe plusieurs sens, à savoir : le toucher, la vision et le langage. Le contact de l’élève avec le matériel lui permet de poser des questions : pourquoi les lettres sont placées deux à deux ? Pourquoi les autres sont en jaune ou en blanc ? Pourquoi les petits points sur les chiffres ? Ces questions peuvent engendrer un dialogue entre l’élève et l’enseignant.

Ardoise améliorée

La mise à échelle

Depuis sa création, plus de 4 000 ardoises améliorées ont été produites et vendues par le promoteur. Le coût unitaire de l’ardoise améliorée est de 500 FCFA (environ 1 dollar), soit deux fois plus cher que l’ardoise traditionnelle. Le coût unitaire du dispositif complet (lettres, ardoise et sac) peut varier entre 1 500 FCFA et 2 000 FCFA selon la matière utilisée (bois ou caoutchouc).

Pour l’instant, le Ministère de l’éducation nationale à travers le Centre National de Curricula (CNC) a reconnu l’importance de l’ardoise améliorée et ainsi autorisé les écoles à les utiliser. En plus des particuliers qui achètent le produit sur le marché, quelques écoles l’ont acquis pour l’ensemble de leurs élèves.

Les témoignages des parents sont positifs. La séparation des voyelles et des consonnes d’une part, et des minuscules et majuscules d’autre part, est particulièrement appréciée par ces derniers.

Perspectives

Le principal défi actuel est de construire un moule permettant d’utiliser des matériels recyclés pour fabriquer les lettres alphabétiques et les chiffres, afin de favoriser la mise à l’échelle de cette innovation.

Pour le Laboratoire, le défi est de tester l’efficacité de cette ardoise améliorée en identifiant un groupe bénéficiaire et un groupe de contrôle et de définir des indicateurs de performances. Pour ce faire, le Laboratoire compte développer un partenariat avec d’autres parties prenantes pour expérimenter cette innovation.

Laboratoire d’accélération du développement du Tchad

 

Icon of SDG 04

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tchad 
Aller à PNUD Global