Financer les activités génératrices de revenus, vers un Tchad sans pauvreté

4 mai 2017

La DP avec les participants au lancement de l'atelier/Ph. JDH

La Directrice Pays du PNUD et le Ministre de la Formation Professionnelle et de la Promotion des Métiers ont présidé le jeudi 4 mai 2017 à Douguia (environ 100 km de N’Djamena) un atelier de concertation du Ministère en charge de la microfinance avec les partenaires signataires des conventions de financement de micros projets pour un montant total de cinq (5) milliards CFA.             50%   de ces ressources ont été mises à la disposition des établissements de microfinance (EMF) et des structures relais (ONG servant d’intermédiaires financiers dans les zones non couvertes par les EMF).

D’énormes défis ont été identifiés, mais plusieurs avancées significatives ont également été réalisées. De ce point de vue, les acteurs s’accordent à capitaliser les bonnes pratiques, afin d’atteindre l’objectif d’améliorer les conditions de vie des populations démunies surtout les femmes et les jeunes.
Le PNUD lance un plaidoyer aux structures et établissements de microfinance pour s’engager dans une culture de redevabilité, de gestion rigoureuse et de bonne gouvernance des ressources.

André Sylvain BAKO, le Directeur General de la Promotion et Appui aux Réseaux des Coopératives d’Epargne et de Crédit (PARCEC) parle de son expérience : ‘‘Avec ce partenariat, nous avons servi environ 21.000 femmes démunies qui ont pu constituer une épargne avec les microcrédits mis à leur disposition’’. Pour lui, les établissements de microfinance sont les institutions les mieux placées pour appuyer l’inclusion financière au Tchad.  Mr Bako précise bien que leurs clients ont adopté une culture d’épargne, ce qui constitue un atout dans l’amélioration des conditions de vie des couches marginalisées. Mr BAKO appelle le gouvernement et les partenaires à maintenir leur appui à ce processus pour permettre aux établissements de microfinance de poursuivre l’accompagnement des communautés locales et répondre à l’espoir suscité par cette initiative.
 
Le Ministre de la formation professionnelle a rappelé aux EMF et partenaires, l’importance que le gouvernement accorde au mouvement d’inclusion financière : « Nous continuerons à impulser ce processus tant que les résultats se révèleront positifs avec impact visible » Assure le Ministre.  Il exhorte les responsables des établissements de microfinance à combler les attentes du gouvernement en contribuant efficacement à l’inclusion financière et sociale des couches sociales les plus vulnérables au Tchad.

Le PNUD, qui a appuyé le gouvernement tchadien à travers son Programme d'Appui à la Finance Inclusive au Tchad (PAFIT) arrivé à terme le 31 décembre 2016, est actuellement engagé dans la formulation d’un Programme d’Appui au Développement Local et à la Finance Inclusive au Tchad (PADLFIT).  « Ce nouveau programme mettra l’accent sur la création de micro entreprises pour générer de nombreux emplois au profit des jeunes et des femmes grâce aux initiatives innovantes » Cite la Directrice Pays du PNUD.  PADLFIT prévoit la mise en place d’un fonds de refinancement et de garantie qui sera alimenté par tous les partenaires intéressés pour répondre au souci de financement des activités de la population et accompagner ainsi le Gouvernement dans sa quête d’atteindre les Objectifs de Développement Durable

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tchad 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe