Chaque partie doit respecter ses engagements en termes de mobilisation des ressources, a déclaré le Secrétaire Général Adjoint du Ministère du Plan et de la Coopération Internationale, M Keumaye Ignegongba.

11 sept. 2014

Les résultats de l’évaluation à mi-parcours, restitués hier au Ministère du Plan et de la Coopération Internationale, concernent les deux premières années de mise en œuvre du Plan d’Action du Programme Pays (CPAP). Selon le rapport d’évaluation, les indicateurs cibles ont été atteints pour l’ensemble des axes stratégiques à 56,38% par rapport aux objectifs visés en 2015 :

 ·        Gouvernance économique : 60%

·        Environnement/Energie, Développement durable et capital humain : 49, 44% 

·         Gouvernance Démocratique : 54,62%

·         Consolidation de la Paix et Transition : 62, 17%

 Au regard de ces résultats, en somme satisfaisants, la Directrice Pays, Dr Magda Verdickt, a renouvelé la volonté et l’engagement du PNUD à poursuivre et renforcer ses efforts d’accompagnement du Gouvernement pour parachever avec succès, la mise en œuvre des programmes prioritaires inscrits dans le Programme National de Développement (PND). Au-delà du PND, a poursuivi Dr Magda, le PNUD est aux côtés du Gouvernement dans le cadre du processus de réalisation de l’étude sur les perspectives de développement à long terme (Tchad, vision 2030) qui permettra de décliner le prochain plan quinquennal de développement.

Le rapport souligne également la conformité des objectifs du CPAP avec les documents de politique nationale à savoir la Stratégie Nationale de Réduction de la Pauvreté et le Plan National de Développement. Sur le Plan financier, le rapport relève que la mobilisation des ressources est deçà des  prévisions et un effort supplémentaire doit être fourni pour combler le gap. Il est aussi conseillé de revoir le niveau et la qualité du partenariat afin de faciliter la mobilisation de ressources additionnelles.

A l’issue des débats enrichissants, des recommandations ont été formulées dans l’esprit d’aider le PNUD et le Gouvernement à améliorer leur collaboration en vue d’une mise en œuvre efficace du plan d’Action de Programme Pays. Il s’agit, entre autres  de :

La mise en place d’un mécanisme efficace de concertation et de communication pour un dialogue permanent

La mise en application effective des mesures de gouvernance consignées dans le Plan d’Action de programme Pays

L’élaboration d’un chronogramme de réunions des comités de pilotage et des tripartites

L’élaboration d’un tableau triennal de financement pour permettre à la contrepartie nationale de prévoir ces dépenses dans les préparatifs de budget

La conception d’un plan de mise en œuvre des recommandations de l’évaluation afin d’en assurer un suivi régulier.

Contact information


Pour plus d’informations, veuillez-vous adresser à Nartamadji Assingar Isabelle, Chargée de Communication au PNUD, tel 00 (235) 66295351 ; e-mail isabelle.assingar@undp.org ou
Badre Bahaji, Spécialiste en Communication, Tel (235) 68343005 ; e-mail badre.bahaji@one.un.org