Un nouveau départ pour les projets financés par le Japon au Tchad dans le cadre du Programme Sahel

12 août 2014

Alphabétisation fonctionnelle des femmes. Credit Bello/undp

Une mission dirigée par le Coordonnateur régional du programme Sahel, M. Fabrice Boussalem et un expert en gestion des frontières, M. Philip Peirce, séjourne au Tchad du 12 au 19 Août matin dans le cadre des projets financés par le Japon. Ces projets qui comportent une composante régionale et des composantes « pays » sont financés à hauteur de 20 millions de dollars pour la phase 1 et de 5,3 millions de dollars pour la phase 2.

L’objectif de cette mission est d’évaluer l’état d’avancement des projets Sahel au Tchad en termes de résultats, contraintes et opportunités, de planifier des activités conjointes (entre pays et/ou avec la composante régionale) et de développer des synergies avec les initiatives régionales dans le cadre de la stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel (SINUS). Il s’agit notamment des projets « Consolidation de la paix et de la bonne gouvernance dans la région du Sahel » et « Renforcement de la sécurité humaine et de la résilience communautaire dans le Sahel ». Le premier projet est déroulé dans cinq pays du Sahel à savoir la Mauritanie, le Mali, le Burkina Faso, le Niger et le Tchad tandis que le deuxième ne concerne que les 4 pays, sans la Mauritanie.
 
La mission aura à rencontrer les partenaires de mise en œuvre de ces projets, les Points Focaux, des Partenaires techniques et financiers et des Organisations de la Société civile dont celles des femmes, des jeunes et des leaders traditionnels dans le cadre de la prospection sur la gestion intégrée des frontières. Une visite d’un site de projet ou d’une zone frontalière est aussi prévue dans le programme de travail.

Rappelons que cette mission fait suite à l’atelier régional tenu à Dakar en mai 2014 ayant permis de faire un bilan d’étapes des projets TICAD et de planifier leur mise en œuvre de manière plus efficace.

Contact information

Pour plus d’informations,  s’adresser à Nartamadji Assingar Isabelle, Chargée de Communication au PNUD, tel 00 (235) 66295351 ; e-mail isabelle.assingar@undp.org  
Badre Bahaji, Spécialiste en Communication, Tel (235) 68343005 ; e-mail badre.bahaji@one.un.org .

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tchad 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe