Des matériels agricoles et des semences pour des groupements féminins de production maraichère.

02 juin 2014

imageJardin potager_undp_td

Dans le cadre du Projet d’appui aux groupements féminins de production maraîchère dans le Département de Kimiti, Région du Sila, le PNUD a remis le 02 juin 2014 au Secrétaire Général de la région, M. Djako Tamanda  un lot de matériels et de semences agricoles pour les bénéficiaires. Ce lot est composé de 30 motopompes, semences, houes, râteaux, arrosoirs et moto-cross pour l’encadrement remis séance tenante au Chef de Secteur de l’Office National pour le Développement Rural (ONDR), M. Wadi Soko.

Par cette modeste dotation d’un montant total de 100,000.00 $US, soit environ 48 millions de FCFA, le Programme des Nations Unies pour le Développement entend contribuer un tant soit peu, à soutenir les efforts du Gouvernement dans sa volonté de renforcer la résilience des ménages vulnérables dans les différentes régions de la bande sahélienne.

Cet appui aux femmes maraichères s’inscrit et complète les interventions des partenaires en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle. Il a pour objectif principal de renforcer la résilience des ménages vulnérables dans le Département de Kimiti (région du Sila) par la structuration et l’organisation des groupements féminins spécialisés dans la production maraîchère. Ceci  pour leur permettre d’assurer une production locale des produits maraîchers transformés à haute qualité nutritive, de contribuer à l’émergence de petites unités locales de conservation et de transformation des produits maraîchers gérés par les femmes afin de promouvoir leur autonomisation.

Rappelons que le gouvernement, avec l’appui de ses partenaires au développement, a élaboré un cadre d’accélération des OMD qui a identifié les solutions accélératrices et les activités qui sont en lien avec ces solutions. Le renforcement de la résilience des ménages vulnérables dans les différentes régions de la bande sahélienne constitue l’une des solutions clés de l’accélération pour lutter contre cette insécurité alimentaire et nutritionnelle.

La région du Sila est peuplée de 387.461 habitants dont 43% de la population a moins de 15 ans et 70% de moins de 25 ans. Selon les données de l’ECOSIT, les femmes prédominent dans la région du Sila (53,8%). Il apparait aussi selon la même enquête que 35,9% des femmes du Sila (moyenne nationale 26%) jouissent de la possibilité de décider d’elles-mêmes de faire un travail pour gagner de l’argent. cette indépendance financière reste un atout pour l’envol et l’épanouissement de la femme dans cette région.

Contact Information

Pour plus d’informations, veuillez-vous adresser à Nartamadji Assingar Isabelle, Chargée de Communication au PNUD ; Tel (235) 66 20 53 51 ; e-mail isabelle.assingar@undp.org ;
Badre Bahaji, Spécialiste en Communication au Bureau du Coordonnateur Résident ; Tel (235) 62933698 ; e-mail badre.bahaji@undp.org