Le Directeur de la Planification du MSP en compagnie d'une participante

Du 17 au 21 juin s’est déroulée à N’Djamena la formation de 20 cadres du Ministère de la Santé Publique (MSP) sur les règles de passation des marchés. La cérémonie de remise de diplômes a eu lieu au Programme Alimentaire Mondial (PAM),  vendredi 21 juin à 10h00, en présence du Directeur de la Planification du MSP, du Représentant Adjoint au PAM et de l’Économiste Principal du PNUD.

Le Directeur de la Planification, Mahamat Zene Youssouf, a « félicité le travail abattu par les responsables du MSP et ses partenaires techniques et financiers tels que le PNUD ». Il a aussi souligné l’importance de « mettre en place un système fiable de passation des marchés publics dans l’optique d’améliorer la qualité de gestion à tous les niveaux de l’administration publique ». C’est dans cette optique que le MSP a annoncé le lancement d’un vaste processus de préqualification des fournisseurs de référence pour mettre en œuvre en toute transparence les subventions du Fonds mondial de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme.

La formation

Ce cours de certification internationale, agréé et financé par le PNUD, fut dispensé par le CIPS (Chartered Institute of Procurement and Supply), institut d’excellence dans le domaine de la gestion des approvisionnements et des achats basé à Londres. Cet investissement à long terme dans les ressources humaines démontre la volonté du MSP de professionnaliser la mise en œuvre des financements externes et la gestion des achats pour optimiser la concurrence en toute transparence, et ainsi favoriser l’atteinte du meilleur rapport qualité-prix dans l’intérêt des patients.

Le Programme d’Appui à la Lutte Antipaludique au Tchad

Plus largement, ces activités s’inscrivent dans le cadre du Plan de renforcement des capacités du MSP, un axe central du Programme d’Appui à la Lutte Antipaludique au Tchad (PALAT) financé par le Fonds mondial et mis en œuvre conjointement par le MSP et le PNUD, en collaboration avec les autres agences des Nations Unies. Le PAM apporte de son côté une expertise précieuse en matière de transport et de logistique.

Ce plan prévoit également la formation de 40 professionnels additionnels sur la gestion financière et le suivi-évaluation. À terme, il facilitera le transfert au MSP de la mise en œuvre des subventions du Fonds mondial pour un impact durable de la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme au Tchad.

Icon of SDG 16

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tchad 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine République du Guyana Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe