Célébration de la Journée Mondiale de l'Environnement 2018 au Tchad

7 juin 2018

JOURNEE MONDIALE DE L’ENVIRONNEMENT 2018

LE MINISTERE DE L’ENVIRONNEMENT, DE L’EAU ET DE LA PÊCHE DU TCHAD ET SES PARTENAIRES DONT LE PNUD DONNENT UN BEL EXEMPLE DE LUTTE CONTRE LA POLLUTION PLASTIQUE

‘’Bannissez les produits en plastique à usage unique. Refusez ce que vous ne pouvez pas réutiliser. Ensemble, nous pouvons ouvrir la voie à un monde plus propre et plus vert ». Au Tchad, Ce message interpellateur de circonstance du Secrétaire Général des Nations Unies, Antonio Guterres, a été au centre des manifestations commémoratives de la Journée Mondiale de l’Environnement, édition 2018, placée sous le thème : ‘’Combattre la Pollution Plastique’’.

Le Tchad est d’autant plus concerné par ce thème que les sachets en plastique (communément appelés leydas en arabe dialectal), y prolifèrent, nonobstant l’adoption d’une loi en 1992, interdisant leur importation, leur commercialisation et leur utilisation. Dans les années 2010, ils avaient disparu comme par enchantement, suite à l’application vigoureuse par Madame le Maire de la ville de N’Djamena, d’alors. Dès son remplacement à la tête la commune, les sachets en plastique ont fait ‘’ leur retour ‘’ en prenant des proportions inquiétantes dans la capitale tchadienne et ses environnants. A l’intérieur du pays, il n’y a ‘’pas un pas sans leydas’’.

D’où la forte mobilisation en cette Journée Mondiale de l’Environnement 2018 du Ministère de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche ainsi que de ses partenaires avec à leur tête le PNUD, pour sensibiliser les populations aux effets néfastes de la Pollution Plastique sur leur santé, leur cadre de vie et les écosystèmes de manière générale. A cet effet, les médias ont été mis à contribution notamment pour la réalisation et la diffusion des microprogrammes, d’une bande passante sur les ondes des radios et de la télévision nationale ainsi que par la diffusion en directe sur les ondes d’un radio privée d’une émission interactive ayant regroupé les représentants des structures œuvrant pour un cadre de vie sain au Tchad.

Au niveau de la Communication Interpersonnelle, une conférence débat s’est déroulée le lundi 4 Juin 2018 dans l’amphithéâtre du Centre de Formation pour le Développement (CEFOD) de N’Djamena sur le thème ‘’Combattre la Pollution Plastique’’. Après visionnage d’une série de capsules vidéo mettant en exergue les conséquences désastreuses des sachets plastiques en Afrique et dans le Monde, les panélistes en l’occurrence le Directeur Général de l’Environnement, le Chef de l’Unité Développement Durable du PNUD, le Directeur de l’Assainissement, de la Santé et de la protection de l’Environnement de la Mairie Centrale de N’Djamena ainsi que  la Représentante de l’Association des Femmes Cadres du Ministère de l’Environnement,  ont chacun pris la parole pour démontrer le caractère nocif de  l’utilisation des sachets plastiques, et proposer toute une gamme variée de mesures alternatives à prendre pour pallier leur disparition.

Le mardi 5 juin 2018, en droite ligne de la conférence-débat et pour marquer d’un sceau particulier la Journée Mondiale de l’Environnement proprement dite, le Ministère de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche du Tchad ainsi que ses partenaires se sont mobilisés pour donner un bel exemple de lutte contre la pollution plastique par :

×          Le ramassage des déchets plastiques au bord du fleuve Chari

×          La remise des bacs à ordures à quelques communes de la ville de N’Djamena et des enveloppes de motivation aux femmes de l’ensemble des communes, chargées de les débarrasser au quotidien des ordures y compris les objets plastiques qui jonchent les différentes artères

×          La mobilisation des centaines d’élèves de 12 établissements scolaires secondaires de N’Djamena encadrés par l’Association ‘’Espaces Verts du Sahel’’ pour les encourager dans la lutte qu’ils mènent pour protéger l’environnement et débarrasser la ville des déchets plastiques. En cette circonstance, le PNUD leur a remis des bacs à ordures tout en leur transmettant le message suivant : ‘’Combattre la Pollution Plastique égale Abandon. Abandon égale Changement de Comportement’’. La prise de conscience pour ce changement de comportement doit commencer dès la tendre enfance avant de se poursuivre tout au long du cycle.

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tchad 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Eswatini Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye

M

Macédoine du Nord Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe