LE PNUD ET LA POPULATION DE BOL RENOUVELLENT LEURS ENGAGEMENTS POUR ELIMINER LA PAUVRETE

20 oct. 2017

Les membres de la plateforme de transformation de poissons de KOUDOUBOUL/Photo Jean DamasceneH

Une délégation du PNUD, conduite par le Coordonnateur Résident, Monsieur Stephen TULL et comprenant la Directrice Pays Madame Carol Flore-Smereczniak, a séjourné le mercredi 18 Octobre 2017 à Bol, Chef-lieu de la Région du Lac pour la célébration de la Journée Internationale pour l’Elimination de la Pauvreté dont une partie des activités de commémoration s’est déroulée le mardi 17 Octobre à N’Djamena.

Cette célébration à Bol n’est pas le fait d’un hasard mais la traduction du renforcement de la présence et des interventions du PNUD dans cette région emblématique où les communautés font preuve de la résilience face aux menaces et aux attaques terroristes de la secte Boko Haram ainsi qu’à diverses autres crises humanitaires liés au changement climatique avec des conséquences néfastes sur la biodiversité et l’écosystème.

Stephen Tull « Nous sommes là pour un échange franc et vous écouter »         

« Nous sommes là pour vous écouter pour discuter comment on peut faire pour améliorer la situation humanitaire et le développement dans la région du lac » a déclaré, le Coordonnateur résident des Nations Unies, Représentant du PNUD et le Coordonnateur humanitaire au Tchad.  

Pour sa part, le Secrétaire général de la Région du Lac a rassuré la délégation que la région du Lac, se stabilise grâce au dispositif sécuritaire mis en place par le gouvernement et que les communautés sont prêtes pour la mise en œuvre de l’agenda de relèvement et développement adopté par les partenaires au Développement à l’instar du PNUD.

Grande célébration avec le peuple en valorisant les avancées des projets PNUD à Bol     

Espace aménagé, femmes résilientes et propres, jeunes radieux, hommes, cavaliers en position, danse populaire autant d’éléments traduisant la ferveur et l’ambiance de fête qui ont prévalu dans la ville pour témoigner à la délégation du PNUD du désir de la population de voir régner le développement et la prospérité dans la région du Lac.

Dans leurs allocutions respectives, le Maire de la ville de Bol, le Secrétaire général de la région du Lac, ont rassuré que la région se tient debout en vue de saisir l’opportunité que constitue l’assistance des partenaires comme le PNUD pour contribuer à l’élimination de la pauvreté. Cette assistance est bâtie autour des trois grands projets que sont ‘’la réhabilitation et la restauration des écosystèmes du Lac Tchad’’, ‘’ la prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent’’ et ‘’la gestion des frontières pour la stabilité et la sécurité humaine au sahel’’.   

« Lancement d’un appel à l’autosuffisance » par La Directrice Pays PNUD, Carol Flore Smereczniak.                                                                                    

Pour la Directrice Pays du PNUD, Madame Carol Flore Smereczniak, tous les projets mis en œuvre au Tchad et dans la région du Lac en particulier avec l’appui du PNUD « visent à renforcer les capacités résilientes de la région en vue de promouvoir les solutions durables’’. Dans ce sens, elle dit à la population de Bol que la pauvreté n’est pas une fatalité et l’a exhorté par conséquent à faire preuve d’initiative et d’engagement au Travail avant de passer à l’acte concret avec la remise aux bénéficiaires de kits multiformes d’une valeur de plus de 80 millions francs CFA pour améliorer les conditions de vie dans plus de 400 ménages au lac à travers des activités sylvoagricoles. Ces Kits selon la Directrice Pays du PNUD vont renforcer les potentialités productrices des communautés, contribuer à la lutte contre la pauvreté et l’atténuation des risques de radicalisation et voire d’extrémisme violent dans la région du Lac.

‘’Les femmes du Lac sont agricultrices de nature. Les kits agricoles vont donc renforcer leurs capacités de production sur le terrain et les aider à produire encore beaucoup plus pour contribuer à la réduction de faim dans la région du lac’’, s’enthousiasme RESPA BEVIA, la représentante locale de la cellule   de Liaison et d’Information des Associations Féminines.      

Les femmes sont regroupées dans plusieurs associations pour promouvoir le développement et créer les activités génératrices de revenus dans les secteurs de la pêche et de l’agriculture. Pour le Chef de Canton de Bol, Youssouf Mbodou Mbami, ‘’d’autres s’associent avec les femmes refugiées pour les introduire dans un agenda de relèvement économique’’.                         

Le PNUD a introduit l’activité de microcrédit en faveur des femmes à travers projet de gestion des frontières pour la stabilité et la sécurité humaine au sahel.  Youssouf Mbodou Mbami a plaidé pour l’appui en vue de   la scolarisation des jeunes y compris les réfugiés qui commencent à prendre goût à l’école sur ces terres qui les accueillent.  

« Les jeunes disent Non à la radicalisation » à travers une radio communautaire        

Pendant son séjour, la délégation du PNUD s’est entretenue dans l’enceinte de la radio communautaire de ‘’Kadaye’’ de Bol, avec les membres de la coordination jeunes qui sont fortement opposés à la radicalisation.  ‘’Nous jeunes, sommes engagés à lutter contre radicalisation et l’extrémisme violent en nous unissant et sensibilisant les autres’’, déclare le chef de file des jeunes assis sur une natte en plastique   multicolore.

Ces jeunes bénéficient de l’appui du PNUD pour être formés en couture afin de générer les moyens de développement. La radio communautaire ‘’Kadaye’’ ont-ils sont des animateurs est également appuyée en kits de panneaux solaires par le PNUD. Les jeunes réalisent, animent et diffusent des émissions de sensibilisation et produisent des sketches sur divers thématiques relatives à la lutte contre la radicalisation et à la prévention de l’extrémisme violent .

PNUD Dans le monde

Vous êtes à PNUD Tchad 
Aller à PNUD Global

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe