Genre et élections : Le PNUD sensibilise les femmes sur leur participation

7 janv. 2015

Les femmes de Bokoro sont sensibilisées à leur rôle dans les élections. Crédit:PNUD/Tchad

En vue de garantir une participation effective des femmes dans le processus électoral, le PNUD a entamé une campagne d’information et de sensibilisation auprès des femmes pour leur faire comprendre leur rôle et leur place dans l’échiquier national au profit de leurs communautés. Ainsi, la mission organise des séances et réunions de travail et d’information dans les différentes régions du pays avec les femmes militantes des partis politiques et des organisations de la société civile pour les écouter et recueillir les principaux défis et besoins qui se posent à elles en matière électorale.  
L’objectif de cette mission, composée du PNUD et de la Cellule d’information et de  Liaison des Associations Féminines (CELIAF), est de contribuer à créer une dynamique nationale pour la participation des femmes à la gestion de la chose publique, en général et au processus électoral en cours, en particulier.
Dans chaque région visitée, la mission prend contact avec les antennes CELIAF et autres associations féminines comme point focal au niveau local. Elle a eu des séances de travail avec les antennes CELIAF pour leur faire comprendre le bien-fondé de cette nouvelle approche qui entre en droite ligne de leurs missions respectives. Un plaidoyer a été enclenché avec les autorités de la place avec pour objectif leur soutien dans  cette approche pour faire aboutir la dynamique, combien nécessaire pour le développement holistique du Tchad.
La mission a organisé une grande réunion d’information et d’échange avec les femmes issues des différentes organisations féminines, des femmes membres dirigeantes des partis politiques et des femmes militantes, tout court.
Il ressort de ces échanges que, autant les femmes sont organisées, au niveau communautaire, pour la défense de leurs intérêts économiques, autant  la revendication pour leur participation à la gestion de la chose publique reste un enjeu de taille qui mérite une attention particulière.
Au total, plus de 50 femmes leaders des associations féminines et des partis politiques ont été sensibilisées dans chaque région visitée. Une liste des besoins et domaines de préoccupation a été établie par région afin d’y apporter des solutions adéquates. Aussi des personnes ressources et/ou organisations ont été identifiées dans chaque région pour préparer le Forum National prévu cette année.


 Les femmes manquent aussi de confiance en elles même, ce qui se traduit par le manque d’audace et beaucoup d’hésitation dans leur engagement dans la vie publique. Elles sont présentes dans les partis politiques mais très peu sont dans les instances dirigeantes.