6 Réduire la mortalité infantile

Où en sommes-nous ?

  Une femme et son enfant dans un camp de réfugiés de l'est du Tchad.
Une femme et son enfant dans un camp de réfugiés de l'est du Tchad. Crédits:P.Peron/OCHA

La cible OMD 4 n'a pas été atteinte

Force est de constater que dans ces deux domaines la situation du Tchad est durablement insatisfaisante. Le taux de mortalité infanto-juvénile en 2008 est de 209 ‰. Le taux de mortalité maternelle était de 827 pour 100 000 naissances vivantes en 1997 et de 1099 en 2004, selon les enquêtes.Force est de constater que dans ces deux domaines la situation du Tchad est durablement insatisfaisante. Le taux de mortalité infanto-juvénile en 2008 est de 209 ‰. Le taux de mortalité maternelle était de 827 pour 100 000 naissances vivantes en 1997 et de 1099 en 2004, selon les enquêtes.

Pour ces deux objectifs, les défis à relever sont les plus importants: la prévalence de la contraception est la plus faible d’Afrique sub-saharienne, le taux de fécondité est supérieur à 6, et la fécondité des adolescentes est élevée. Cette situation contribue à accroître les risques pour la mère et les enfants. Les inégalités par rapport à la santé sont fortes. Les femmes et les enfants des milieux ruraux  sont très désavantagés par rapport aux populations urbaines.

1.44 années
d'ici
à 2015

1990 2015
Cibles
  1. Réduire de deux tiers, entre 1990 et 2015, le taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans
    • La mortalité infantile est en baisse, mais pas assez pour atteindre la cible.
    • Raviver les efforts pour lutter contre la pneumonie et la diarrhée, tout en améliorant la nutrition, pourrait sauver des millions d’enfants.
    • Des succès récents dans le contrôle de la rougeole risquent d’être de courte durée si les fonds continuent à manquer.