6 Assurer l’éducation primaire pour tous

Où en sommes-nous ?

Jeune fille dans l'est du Tchad
Jeune fille dans l'est du Tchad. Crédits: P.Peron/Ocha

La cible OMD 2 n'a pas été atteint mais a connu des résultats beaucoup plus satisfaisants dans la dernière décennie: le taux brut de scolarisation (TBS) est en effet passé de 32 % en 1993 à 98 % en 2009.

Cela ne signifie pas que l’ensemble des enfants de 6 à 11 sont scolarisés puisqu’on rapporte l’ensemble des enfants scolarisés dans le primaire, quel que soit leur âge, aux enfants âgés de 6 à 11 ans. Seul le taux net de scolarisation qui sera calculé à partir du RGPH de 2009 donnera un repère par rapport aux 41 % observés en 2004.

On doit toutefois noter que les progrès du TBS ne suffisent pas à garantir que l’Objectif 2 sera atteint : celui-ci vise en effet l’achèvement du cycle primaire par tous les enfants. On est encore loin du compte en ce domaine . De même, de fortes inégalités demeurent entre régions et selon le sexe.

Nos histoires

1.19 années
d'ici
à 2015

1990 2015
Cibles
  1. D’ici à 2015, donner à tous les enfants, garçons et filles, partout dans le monde, les moyens d’achever un cycle complet d’études primaires
    • L’espoir pour une éducation universelle d’ici 2015 diminue, malgré le fait que beaucoup de pays pauvres font des progrès énormes.
    • L’Afrique subsaharienne et l’Asie du Sud abritent la grande majorité des enfants non scolarisés.
    • Les inégalités freinent les avancées vers l’éducation universelle.